|

Manchester

AccueilManchester

Manchester

Quatre heures de route et l’Alpine A110 pénètre dans les rues de Manchester. La ville aux briques rouges, où vibrent le rock et le football, aime aussi l’automobile. Aux abords de la cathédrale, le « Cars and Coffee » du Centre Alpine rapproche les passionnés, les collectionneurs et amateurs venus découvrir la Première Édition.

Manchester

Autour d’un café – et d’une tasse de thé -, Richard raconte sa vie de nouveau propriétaire, « un coup de foudre pour la marque qui remonte à mon enfance, et qui se répète avec l’Alpine A110, une voiture que je peux emmener sur route comme dans les rues de Manchester, agile dans la conduite, avec un vrai style et des performances techniques qui séduisent immédiatement ».
En parcourant le paysage et les rues de Manchester, se révèle le patrimoine architectural de la ville, héritage de la révolution industrielle. Sur les pavés de celle qu’on appelait Cottonopolis, la silhouette de l’Alpine A110 pose devant Castlefield. Là où se tenait sous l’empire romain le fort de Mamucium. Et où se termine le Bridgewater canal, premier canal industriel au monde.

Une mécanique de structures vertigineuses, aux décors de pierres, de rouille et de charpentes métalliques et où se croisent ponts de marchandises, tramways et viaducs. Des siècles de constructions, d’innovation et de prouesses technologiques pour construire ce berceau textile de la ville.

Ancoats

Ancoats

A Ancoats, quartier à l’est de la ville, longtemps surnommé « première banlieue industrielle au monde », se dessine l’âme nouvelle de Manchester. Sur les rives du canal de Rochdale, l’allure sportive de l’Alpine s’invite devant l’ancienne Royal Mills et ses longs étages de briques. Un fleuron mondial des filatures de coton, abandonné un temps et aujourd’hui converti en lofts et beaux appartements. Autour, l’envie créative. Le long des chaussées, les dernières cantines à la mode, barbershops, cafés, studios d’artistes et de start-uppers redonnent vie au quartier. Aux splendeurs du bâti originel contrastent les édifices modernes, certains couverts d’aluminium rappellent le châssis de l’Alpine.

Explorant les plus beaux terrains d’architecture au monde, l’instagrammeur Berlinetta clôt ce chapitre en nous donnant rendez-vous à Northern Quarter, le Soho de Manchester. Un ancien quartier bohème au décor fantastique, refuge des artistes et de la musique expérimentale au milieu des années

90, quadrillé d’impasses, de ruelles pavées et bordé de grands immeubles victoriens. La visite se poursuit à Noma, une vision moderne de la ville, aux lignes graphiques et délirantes à l’image du One Angel Square, un œuf de verre à la construction environnementale exceptionnelle. Géométrie complexe

encore à l’Imperial War Museum, « un bâtiment fascinant par ses courbes, ses inclinaisons et ses différences de texture », décrit Berlinetta. Un monument hors-norme imaginé par l’architecte Daniel Libeskind et ouvragé – hasard de l’histoire -, par un certain Sir Robert McAlpine.