|
alpine_a110_legende_glencoe_ext_1_1600x900

02/10/2018

ALPINE PARIS MOTOR SHOW 2018

Alpine Paris Motor Show 2018

Partager

Le retour d’Alpine continue

  • Alpine expose les différentes versions de l’A110 au Mondial de l’Auto de Paris
  • Déjà plus de 5 000 exemplaires réservés
  • Livraison en cours pour les modèles A110 Première Édition
  • Modernisation de l’usine de Dieppe en vue de la production de l’A110

Paris, octobre 2018 – Alpine présente ses modèles A110 sur le sol national à l’occasion du Mondial de l’Auto de Paris. Et tandis que les clients de toute l’Europe commencent à réceptionner leur A110 Première Édition, le nombre de réservations vient de franchir le seuil des 5 000 exemplaires en précommande.

Sportive dotée d’une carrosserie 100 % aluminium privilégiant avant tout le plaisir de conduite, l’A110 a reçu un très bel accueil des clients et des médias. L’A110 Première Édition est la version de lancement et la première nouvelle Alpine depuis vingt ans. Aujourd’hui, plus de 1 200 des 1 955 exemplaires – référence à la date de création de la marque – de l’édition limitée ont déjà été livrés.

Lors du Mondial de l’Auto de Paris, Alpine présentera deux versions : l’A110 Pure et l’A110 Légende, ainsi qu’une GT4 de compétition, ultime déclinaison de l’A110. La marque exposera également la carrosserie nue 100 % aluminium, qui illustre parfaitement la conception ultralégère du véhicule.

À l’origine fondée à Dieppe par Jean Rédélé en 1955, Alpine s’impose, au cours des décennies comme un constructeur de premier plan en matière de véhicules de sport légers dédiés au plaisir de conduite. La marque se distingue également lors des plus grandes compétitions automobiles mondiales, avant l’arrêt de la production en 1995.

 

Le retour très attendu d’Alpine

En février 2016, Carlos Ghosn, Président-directeur général du Groupe Renault, société mère de la marque, confirme le grand retour d’Alpine. Carlos Ghosn dévoile également le concept car Alpine Vision, qui préfigure le modèle de série A110. Fin 2016, Alpine lance une application mobile permettant aux adeptes de la marque de commander l’un des 1 955 exemplaires de l’A110 Première Édition, qui seront écoulés en cinq jours seulement.

L’A110 Première Édition est révélée au grand public en mars 2017 à l’occasion du salon de l’automobile de Genève, où la marque annonce l’ensemble des caractéristiques techniques du véhicule et son prix. Dans le courant de la même année, les centres Alpine ouvrent leurs portes un peu partout en Europe, tandis que la production de l’usine de Dieppe passe à la vitesse supérieure, après l’achèvement d’un programme complet de modernisation. Le 14 décembre 2017, la ligne de production est officiellement inaugurée par Carlos Ghosn et Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances.

Alpine enrichit également son programme compétition qui, jusque-là se concentrait sur le championnat du monde d’endurance (WEC). En octobre 2017, Alpine annonce la création d’un championnat automobile monotype : l’Alpine Elf Europa Cup. Quelques mois plus tard, la marque dévoile sa voiture de course A110 GT4, qui inaugure un nouveau chapitre de la longue et prestigieuse histoire d’Alpine dans l’univers des courses automobiles. Au cours des six dernières années, Alpine s’est illustrée sur la scène internationale en remportant des succès notables lors de courses d’endurance de haut niveau.

La présentation des modèles A110 Pure et A110 Légende, lors du salon automobile de Genève en mars de cette année, donne un nouvel écho au retour d’Alpine. Le lancement de ces nouveaux modèles consacre Alpine en tant que constructeur automobile avec une vision à long terme, en élargissant l’offre pour son A110. Conçue dans le même esprit que l’A110 Première Édition, l’A110 Pure privilégie tout particulièrement les performances et le plaisir de conduite. L’A110 Légende, quant à elle, revendique clairement son statut de sportive adaptée à la conduite quotidienne et aux longues distances.

Cette année, avec son arrivée au Japon au mois de juillet, Alpine a confirmé son statut de constructeur automobile international sur le segment des sportives. La marque sera également distribuée en Australie cette année. Les livraisons débuteront ce mois-ci au Japon, tandis que les premières A110 seront réceptionnées par les clients australiens avant la fin de l’année. D’ici là, des véhicules de démonstration seront mis à disposition pour des essais routiers dans la 60aine de concessionnaires du réseau européen d’Alpine.

 

Modernisation de l’usine de Dieppe en vue de la production de l’A110

L’usine de Dieppe, site de production de tous les modèles Alpine depuis son inauguration en 1969, est le coeur de la marque. Au cours des années d’inactivité d’Alpine (à partir de 1995), l’usine a continué de produire les modèles sportifs de Renault, capitalisant ainsi sur son expertise dans la production de voitures de sport compactes.

En prévision du retour d’Alpine, le Groupe Renault a investi 35 millions d’euros dans le site afin de le reconfigurer pour les modèles 100 % aluminium du constructeur. Dans l’atelier de peinture, plusieurs robots de pointe assurent les opérations de sablage et de nettoyage, afin de garantir une finition de qualité premium pour chaque véhicule.

L’usine emploie actuellement 400 salariés, majoritairement embauchés au cours des deux dernières années. Tous les nouveaux salariés suivent une formation de quatre semaines entièrement dédiée à la production de l’A110, avant d’être affectés à la ligne de production. Chaque jour, ce sont environ 20 nouveaux exemplaires de l’A110 qui sortent de l’usine de Dieppe pour être livrés aux clients.

Anticipant l’édition du Mondial de l’Auto de cette année, le Directeur Général d’Alpine, Sébastien Erphelin, a déclaré : « Avec les livraisons de l’A110 partout en Europe, au Japon et très prochainement en Australie, Alpine s’impose clairement comme une marque de sportives d’envergure mondiale. Toutefois, exposer au Mondial de l’Auto de Paris reste un moment très particulier pour nous, puisque le salon se déroule dans notre propre pays. Alpine est extrêmement fière de participer à cet événement. »

« Nous sommes honorés de l’enthousiasme suscité par l’A110 auprès des journalistes automobiles et de notre clientèle. Je peux vous assurer que chez Alpine, à Dieppe et au siège de Boulogne-Billancourt, nous sommes tous extrêmement reconnaissants de ces commentaires élogieux. »

« Mais le plus dur reste à faire. À présent, notre priorité absolue est de produire des voitures qui répondent aux plus hautes exigences et de livrer nos clients dans les délais annoncés. Pour signer son grand retour, Alpine doit poursuivre ses efforts, mais la récompense sera immense. »

Régis Fricotté, Directeur Commercial d’Alpine, ajoute : « Nous avons déjà enregistré plus de 5 000 réservations de la part de clients du monde entier pour l’A110, et les livraisons sont en cours. Les livraisons de l’A110 Première Édition en Europe devraient être terminées d’ici la fin de l’année. Nous débuterons la livraison des modèles A110 Pure et A110 Légende avant janvier 2019. »

« Dans le même temps, nous expédions les commandes vers le Japon, et les premiers clients australiens réceptionneront également leur A110 Première Édition avant la fin de l’année. La demande d’A110 au Japon, notamment, est extrêmement encourageante. Nous avons réservé 50 A110 Première Édition pour le Japon, mais nous aurions pu en vendre 1 000 voire plus. »

« Au niveau mondial, les ventes suivent une tendance stable et homogène, et l’expansion de notre réseau de distribution donne déjà de bons résultats. À raison de 20 véhicules par jour, la production de l’usine de Dieppe est optimale pour répondre à la demande tout en garantissant une fabrication au meilleur niveau. Le délai d’attente pour une A110 est de 12 mois en moyenne. »

L’A110, une Alpine dans le plus pur esprit de la marque

  • Une structure en aluminium ultra-légère pour une agilité optimale
  • Des suspensions à double triangulation et un moteur central arrière
  • Les versions A110 Pure et A110 Légende
  • L’A110, un design inspiré des Alpines classiques

Légère, agile et agréable à piloter, l’A110 est avant tout une véritable Alpine. Sa conception a été spécialement pensée pour offrir des sensations quelle que soit l’allure, privilégiant le plaisir de conduire aux pures performances d’accélération. L’A110 se révèle également un modèle confortable et plaisant à conduire au quotidien, indépendamment du niveau de maîtrise et de l’expérience du conducteur.

 

Un modèle axé sur le plaisir de conduite

Le poids plume, le centre de gravité abaissé et la répartition optimale des masses permettent au conducteur de l’A110 de ne faire qu’un avec son automobile. Collés et rivetés, le châssis et la carrosserie en aluminium du modèle lui confèrent élégance et agilité, offrant un rapport idéal entre rigidité, masse et rigidité. Avec un poids de seulement 1 080 kg (fluides compris), l’A110 occupe une niche à part dans le segment des voitures de sport et garantit une expérience de conduite unique.

Outre sa légèreté, le modèle est équipé d’un système sophistiqué de suspension à double triangulation pour une maniabilité accrue, tandis que la répartition des masses avant/arrière de 44/56 % assure un équilibre optimal pour une voiture de sport à moteur central arrière. L’A110 offre une souplesse de conduite unique et intègre des options d’aide à la conduite – ABS, contrôle de traction et de stabilité, notamment – qui en font un véhicule confortable et sûr au quotidien, parfaitement réactif et conçu avec la compacité et la motricité caractéristiques des Alpine. Elle reprend les principes techniques de la célèbre Berlinette A110 originale qui a remporté par deux fois le Rallye Monte-Carlo dans les années 1970. Si à l’époque elle n’était pas la voiture la plus puissante du circuit, elle doit sa victoire à son agilité hors pair, une approche qui rend aujourd’hui l’A110 si agréable à piloter.

Son moteur 4 cylindres turbocompressé de 1,8 litre à injection directe délivre une puissance maximale de 252 chevaux à 6 000 tr/min, avec un couple maximal 320 Nm dès 2 000 tr/min, tandis que les roues arrières sont contrôlées par une boîte de vitesses automatique Getrag à double embrayage humide et 7 rapports réglés selon un étagement spécifique à Alpine.

L’excellent rapport puissance/poids (4,3kg/ch) permet à l’A110 de passer de 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes, avec une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h. Grâce à sa structure allégée, le bolide affiche par ailleurs une remarquable efficacité énergétique (6,4 L/100 km en cycle mixte) couplée à de faibles émissions de CO₂ (144 g/km). L’A110 offre trois modes de conduite – Normal, Sport et Track – pour s’adapter à tout type de conditions.

Doté d’un fond plat et d’un diffuseur arrière fonctionnel éliminant la nécessité d’un aileron arrière, le modèle allie aérodynamique soignée et silhouette intemporelle. Les prises d’air situées dans le bouclier avant du véhicule créent quant à elles des rideaux permettant d’améliorer l’écoulement de l’air autour des passages de roues et de réduire les turbulences.

 

A110 Pure et A110 Légende

Alors que la série limitée A110 Première Édition est désormais épuisée, les réservations de l’A110 Pure et de l’A110 Légende sont déjà ouvertes. Fidèles aux principes intemporels d’Alpine alliant agilité absolue, performances et précision de pilotage, les deux versions partagent avec la Première Édition leur structure légère en aluminium, leur groupe motopropulseur à turbocompresseur et leurs réglages de suspension.

L’A110 Pure se destine aux routes de montagne sinueuses tandis que la Légende affiche une personnalité Grand Tourer, idéale pour une conduite quotidienne et les longues distances.

L’A110 Pure s’inscrit dans le même esprit que l’A110 Première Édition. Elle rappelle également les modèles de l’Alpine classique qui ont remporté d’innombrables victoires sur les circuits et dans les étapes des rallyes au cours des années 1960 et 1970. L’A110 Pure offre une atmosphère épurée et privilégie la connexion directe pilote/machine grâce à des mesures drastiques d’allègement, notamment ses sièges baquets monocoque Sabelt de 13,1 kg chacun qui équipaient également la Première Édition. Résultat : le poids de l’A110 Pure passe sous la barre des 1 100 kg.

Dans l’habitacle, la sellerie cuir-microfibre et l’habillage en fibre de carbone mate soulignent son caractère sportif. L’A110 Pure est équipée de la climatisation, d’un système de navigation par satellite, de la réplication smartphone d’Alpine mySPIN ainsi que d’un éclairage avant et arrière à LED. En d’autres termes, le confort d’utilisation au quotidien n’a pas été sacrifié au profit de l’expérience de pilotage.

De son côté, l’A110 Légende est la version la plus sophistiquée et raffinée de l’A110. Elle se distingue par des sièges réglables à six voies, une sellerie en cuir noir ou marron et un habillage en fibre de carbone satinée. Un système audio Focal ainsi que des radars de stationnement avec caméra de recul procurent à l’A110 Légende maniabilité et simplicité d’utilisation au quotidien.

À l’instar de l’A110 Pure, l’A110 Légende est équipée de la climatisation, d’un système de navigation par satellite, de la réplication smartphone d’Alpine mySPIN ainsi que d’un éclairage avant et arrière à LED. L’équipement de l’A110 Légende peut être complété d’un échappement sport actif et de deux tweeters, et les deux modèles peuvent être dotés d’un système audio Focal Premium, qui vient agrémenter les deux haut-parleurs et les deux tweeters d’un caisson de basses.

Les nouveaux accessoires Alpine

  • De nouvelles valises cabine spécialement conçues pour l’espace de rangement avant de l’A110
  • Des sacs en cuir qui se logent parfaitement dans l’espace de rangement arrière
  • D’autres accessoires complètent astucieusement la gamme et s’adaptent à l’usage quotidien de l’A110
  • Une nouvelle gamme textile célèbre le 40e anniversaire de la victoire du Mans d’Alpine

La large gamme d’accessoires et d’articles officiels Alpine s’enrichit aujourd’hui d’une sélection de bagages. Conçus sur mesure, ces sacs et valises utilisent pleinement toute la capacité de rangement de 196 litres de l’A110. La ligne de vêtements rend, quant à elle, hommage au 40e anniversaire de la victoire incontestée d’Alpine aux 24 Heures du Mans.

La gamme de bagage comprend deux valises cabine dont les dimensions sont parfaitement adaptées à l’espace de rangement avant. Pour le compartiment arrière, un sac de voyage en cuir noir se loge au centre tandis que deux sacs plus petits se glissent dans l’espace restant de chaque côté. Les deux valises cabine sont commercialisées aux prix de 500 € et l’ensemble de sacs en cuir, qui seront dévoilés pour la première fois au Mondial de l’Auto à Paris, coûte 790 €. La gamme est également composée d’une pochette en cuir, qui se fixe astucieusement par Velcro au revêtement intérieur de la voiture et permet de ranger des effets personnels, comme un portefeuille, des lunettes de soleil et des clés.

Sans oublier un tapis de coffre robuste en moquette noire de haute qualité pour l’espace de rangement avant, assorti à celui déjà existant pour le compartiment arrière. De plus, les propriétaires d’une A110 pourront équiper leur voiture d’un rétroviseur HomeLink, conçu pour être programmé afin d’actionner jusqu’à trois portes de garage ou barrières automatiques de parking d’une simple pression sur un bouton. Des cabochons signés de la marque, qui affichent le logo A sur un fond bleu orné d’une bordure noire ou chrome, s’invitent également dans la gamme d’accessoires.

Enfin, une nouvelle sélection d’articles célèbre le 40e anniversaire de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans en 1978. La ligne Racing, qui complète les lignes Élégance et Édition limitée de la boutique Alpine, propose des vêtements, des accessoires personnels, des bagages et des miniatures de différents modèles d’Alpine tous inspirés des exploits du constructeur sur les circuits.

Alpine et le sport automobile

  • Alpine participe à des courses automobiles depuis un demi-siècle
  • Elle s’illustre notamment au Championnat du monde des rallyes et au Mans
  • En 2016, Alpine remporte le Championnat du monde d’endurance FIA dans la catégorie LMP2
  • Signatech, le partenaire de compétition d’Alpine, construit l’A110 Cup et l’A110 GT4

Pour Jean Rédélé, il était indispensable de démontrer les performances, l’agilité et la robustesse des voitures de la marque dans l’univers du sport automobile. Depuis plusieurs décennies, Alpine s’illustre au plus haut niveau sur circuit et en rallye, et dispose d’un impressionnant palmarès, sans commune mesure avec la taille modeste de l’entreprise. Mû par la même ambition et la même détermination qu’à l’origine, le constructeur participe aujourd’hui au Championnat du monde d’endurance FIA. Par ailleurs, le championnat monotype Alpine Elf Europa Cup et l’A110 GT4 témoignent de l’extrême agilité et des prouesses de l’A110 sur circuit.

 

Des décennies de réussite en compétition

Cette année marque le 40e anniversaire de la victoire d’Alpine aux 24 heures du Mans. Lorsque le prototype de course A442B, piloté par Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud, franchit la ligne d’arrivée en 1978, après avoir réalisé 369 tours éreintants du Circuit de la Sarthe, la robustesse, la puissance et l’endurance des voitures Alpine ne fait plus aucun doute.

Alpine se distingue également en rallye, notamment en remportant le Rallye Monte-Carlo en 1971 puis en 1973. Cette même année, Alpine enchaîne avec une nouvelle victoire et décroche la première place du Championnat du monde des rallyes constructeurs de la FIA. Courses monoplace, compétitions de rallycross, courses de côte… La marque s’impose à tous les niveaux du sport automobile grâce à une approche reposant toujours sur les mêmes principes techniques, à savoir la légèreté et l’agilité. Et c’est ce qui rend aujourd’hui l’A110 version route aussi agréable à piloter.

Véritable tremplin, ces décennies de succès permettent à Alpine de revenir sur le devant de la scène du sport automobile en 2013 aux côtés de Signatech, son partenaire de compétition. Ce come-back se révèle un véritable triomphe : le prototype A450 de la marque remporte le championnat ELMS (European Le Mans Series) dès sa première participation, et réitère son exploit en 2014.

Alpine accède ensuite au Championnat du monde d’endurance FIA (WEC). En 2016, l’A460 d’Alpine domine quatre des cinq étapes du WEC dans la catégorie LMP2, la plus disputée de ces victoires étant les 24 heures du Mans. La marque française continue, aujourd’hui encore, de participer au Championnat du monde d’endurance FIA. Après trois des huit étapes de la Super Saison du WEV 2018-19, Alpine s’inscrit en tête de la catégorie LMP2.

 

Des résultats prometteurs sur circuit pour l’A110

Acteur incontournable des courses d’endurance, Alpine est également présente dans l’univers des sportives de route. L’A110 a fait valoir ses qualités sur circuit à l’occasion de l’Alpine Elf Europa Cup. Disputant actuellement sa première saison, ce championnat monotype en six étapes investit quelques-uns des circuits les emblématiques d’Europe, notamment Silverstone au Royaume-Uni, Nürburgring en Allemagne et Spa-Francorchamps en Belgique. Présentée par Signatech, la course témoigne une nouvelle fois de l’engagement d’Alpine pour le sport automobile.

Génétiquement proche du modèle de série, l’A110 Cup doit ses excellentes performances sur circuit à sa compacité et sa légèreté, caractéristiques signature de toutes les versions de l’A110.

Alors que la saison des compétitions bat son plein, l’A110 GT4 a déjà la gagne. La version ultime de la Berlinette a terminé première à Magny-Cours en septembre lors du quatrième tour du championnat de France GT. Développée par Signatech, le partenaire d’Alpine en compétition, l’A110 GT4 reprend le châssis aluminium et les suspensions à double triangulation du modèle de série. Mais le bolide peut compter sur des atouts qui lui sont propres : des ressorts et amortisseurs spécifiques, des freins Brembo compétition plus endurants, des pneumatiques de course, un spoiler avant et un aileron arrière plus proéminents, une nouvelle boîte de vitesses séquentielle qui permettent à l’A110 de réaliser des prouesses sur circuit. Un arceau de sécurité, un extincteur et un siège à baquet avec harnais complètent la panoplie. Dotée de la climatisation, l’A110 GT4 conserve le 4 cylindres turbo 1,8 litre de la voiture de série, moyennant un surcroît de puissance.

En se lançant dans la compétition internationale en GT4, Alpine se mesure une fois encore aux plus prestigieux constructeurs de voitures sportives du monde, dans le respect d’une longue tradition.